Un Contre-Budget pour 2018 était possible et souhaitable !

Le budget de la majorité départementale de droite en 3 points clés :

  • Pas de baisse des impôts en 2018. 50 millions d’euros supplémentaires sont encore ponctionnés sur les ménages et les entreprises nordistes en 2018 contrairement à l’engagement de la droite de ne pas augmenter la fiscalité lors de la campagne électorale de 2015. Au total, sur 3 ans, la feuille d’impôt s’alourdit de + 250 millions d’euros !
  • Des résultats de gestion décevants. La capacité de désendettement de la collectivité se dégrade de 6,2 années en 2016 à 7,6 années en 2018 tandis que le niveau d’investissement recule !
  • Des politiques sociales et territoriales sacrifiées. 150 millions d’euros de coupes budgétaires ont été réalisées depuis le début du mandat malgré l’augmentation de la fiscalité qui n’a pas bénéficié en retour à la population et aux territoires nordistes.

Face au budget de la droite, nous avons proposé un Contre-Budget équilibré pour 2018. Nos amendements rétablissaient des crédits supplémentaires à hauteur de + 55,6 millions d’euros sur nos priorités politiques : personnes âgés, handicapées, aide sociale à l’enfance, culture, sport, environnement et partenaires associatifs.

La majorité départementale de droite a rejeté en bloc nos amendements : victime d’autosatisfaction ?