covid-19

Plan de relance : jusqu’à quand fera-t-on payer aux collectivités les carences de l’Etat ?

Communiqué du Groupe de Gauche de l’Assemblée des Départements de France. Le 3 septembre le Gouvernement a enfin dévoilé son plan de relance de 100 milliards d’euros à la suite de la crise de la COVID. Les Présidentes et Présidents des Départements de gauche retiennent qu’encore une fois le compte n’y est pas, le Gouvernement… Lire la suite »

Rentrée scolaire : des masques gratuits pour les collégiens !

Les élu(e)s du groupe socialiste, radical et citoyen ont interpellé le Département du Nord par la voix de Didier Manier afin de réclamer la mise à disposition gratuite de masques pour les collégiens. Dans notre communiqué du 26 août dernier, nous dénoncions la décision du Gouvernement de refuser la fourniture de masques gratuits aux collégiens… Lire la suite »

Changer de logiciel !

Avec la crise du Covid-19, les citoyens ont largement pris conscience de notre fragilité collective face aux risques sanitaires, écologiques, climatiques qui pèsent sur notre santé et notre sécurité.

La crise a bousculé des repères.

Certains responsables politiques ont découvert ou redécouvert les vertus du service public et l’importance de certains métiers devenus, soudainement, beaucoup plus visibles…

Prime « covid-19 » aux agents départementaux : des montants faibles et peu d’éligibles

Le Gouvernement a pris des dispositions réglementaires pour que les collectivités puissent verser une prime exceptionnelle à leurs agents. Le décret évoque des notions assez vagues, pas de critères et laisse finalement la main aux collectivités pour juger de la manière la plus pertinente d’octroyer une prime à leurs agents.

Or, le Département du Nord a décidé de rester sur une vision très restrictive.

« Primes covid-19 » pour les secteurs de l’autonomie et de l’enfance : le Département n’est pas à la hauteur de l’engagement de ceux qui ont œuvré en première ligne !

La période de confinement a permis de mettre en lumière l’ensemble des personnes qui travaillent en première ligne, et ce, dans des conditions de travail souvent difficiles.

Sans aucun doute, les personnels des secteurs de l’autonomie et de la protection de l’enfance ont été en première ligne au cours de cette période.