Retour sur la réunion en visioconférence du Conseil départemental du vendredi 24 avril

Le Conseil départemental s’est réuni de manière exceptionnelle en visioconférence le vendredi 24 avril dernier avec onze élu(e)s représentant chacun des groupes politiques.

L’occasion de défendre la nécessité d’un meilleur accompagnement des Nordistes face à l’urgence sanitaire et sociale mais également de saluer la continuité du service public et l’engagement des agents dans des circonstances particulièrement difficiles. Souhaitons que la fonction publique départementale, déstabilisée depuis le début du mandat, soit, désormais, davantage reconnue par la majorité actuelle !

Dans le cadre de la protection de l’enfance, les assistants familiaux continuent de prendre en charge des mineurs 24h/24 et 7j/7 avec des frais et des difficultés supplémentaires liés aux confinements. La prime de 250 euros proposée par la majorité est clairement insuffisante !

Chef de file des solidarités humaines, le Conseil départemental du Nord doit prendre toute sa part dans la lutte contre le Covid-19 et l’accompagnement des plus fragiles. Malheureusement, nulle aide supplémentaire financière ou matérielle pour les Ehpad et les aides à domicile qui sont en première ligne aux côtés des personnes âgées !

La lutte contre les violences intra-familiales, le soutien alimentaire aux familles de collégiens, leur accompagnement pédagogique en outils numériques, les aides au logement font partie de nos priorités. Sur ces sujets, nous attendons de véritables décisions. La politique d’économies budgétaires et les désengagements imposés depuis le début du mandat sont devenus totalement absurdes et contreproductifs dans la période actuelle !

Retrouvez ci-dessous le débrief de la séance par Didier Manier.