Rentrée 2018 : vos élus de gauche au travail pour préparer l’avenir !

Mots-clés : , , , , ,

Comme chaque année, vos élus de gauche au Département du Nord se sont réunis pendant 3 jours pour leur séminaire de rentrée. L’objectif est clair : préparer l’avenir !

L’année 2018 a été marquée par la publication de notre analyse du bilan de mi-mandat de la majorité de droite – Union pour le Nord. Le constat est malheureusement terrible pour notre territoire et les Nordistes. Entre 2015 et 2018, le Département du Nord a augmenté massivement les impôts tout en opérant des coupes sombres dans les politiques de solidarité en direction des plus fragiles ou dans les politiques volontaristes qui font rayonner notre territoire. Même l’investissement n’est pas à la hauteur avec un niveau inférieur à celui de 2015. Depuis 2015, notre Département est confronté à une gestion « petits-bras », sans vision, sans ambition !

Face à cela, nos élu.e.s sont résolus à préparer une alternative crédible et enthousiaste pour le Nord. C’est ce à quoi nous nous sommes attelés à travers ce séminaire de rentrée autour de quatre chantiers principaux.

  • Analyse des finances départementales

    > Défendre les services publics et les politiques volontaristes du Département

L’entreprise de démantèlement des services publics de la majorité de droite demande une vigilance de tous les instants. C’est pourquoi chaque élu de notre groupe est chargé du suivi d’une thématique en particulier. Cela permet d’assurer le suivi des politiques départementales et d’être en capacité de dénoncer les mesures qui vont à l’encontre de la solidarité et de la justice sociale. A titre d’exemple, la mobilisation des élus du Groupe SRC a permis de rétablir les crédits de la Prévention spécialisée pour l’année 2018.

> Construire des propositions alternatives

Mais notre objectif dans le cadre de notre séminaire est également d’affiner les contre-propositions que nous pourrons faire au sein de l’hémicycle et devant les électeurs dans les prochains mois. C’est le sens du contre-budget 2018 que nous avons présenté en décembre 2017 et que nous renouvellerons pour la préparation du budget 2019. C’est pourquoi nous avons également profité de ce séminaire pour décortiquer les marges de manœuvre budgétaires et un compte administratif 2017 aux piètres résultats : investissements en baisse, insincérité des recettes avec près de 50 millions d’euros cachés, sous consommation des crédits en matière de fonctionnement et notamment dans les domaines de la culture et de la jeunesse.

Séance de travail avec Jean-Claude LEROY, Président du Conseil départemental du Pas-de-Calais et Francis LEC, Président du groupe Somme à Gauche

> Renforcer nos échanges et partenariats avec nos voisins du Pas-de-Calais et de la Somme

C’est le sens de la matinée d’échanges que nous avons organisé avec Jean-Claude LEROY, Président du Conseil départemental du Pas-de-Calais et de Francis LEC, Président du groupe Somme à Gauche. Désormais, nous nous retrouverons plusieurs fois par an pour dresser des diagnostics et construire des propositions communes aux enjeux qui traversent nos trois Départements. L’exercice a également permis de mettre en lumière les nombreuses différences entre une gestion de gauche et une gestion de droite dans les domaines des services publics, de l’éducation, de l’écologie, des solidarités humaines ou bien encore des ressources humaines.

> Engager dès aujourd’hui une stratégie de reconquête pour 2021

Voilà le dernier chantier qui se présente à nous et qui découle des trois premiers. Ce chantier est engagé dès aujourd’hui et doit nous mener jusqu’aux élections départementales de mars 2021. Cela nécessitera de rassembler sans exclusive le camp de la gauche et des écologistes autour d’un projet solide.

 

Un commentaire

Les commentaires sont clos.