Quel soutien au secteur culturel ?

Mots-clés : , , , ,

Françoise Martin a profité de la traditionnelle séance de questions d’actualité pour interpeler le Président du Conseil départemental sur l’aide au secteur culturel durement touché par la crise du Covid-19.

Nous connaissons la fragilité du milieu culturel, la précarité financière de certaines structures et le besoin de protéger la production, la création et la diffusion.

L’enjeu est primordial.

Il s’agit de conforter l’offre culturelle de proximité et de préserver le rayonnement de nos territoires. La culture a des retombées économiques importantes et représentent des milliers d’emplois locaux non délocalisables.

Le département accompagne des dizaines de structures qui bénéficient d’aides publiques dans le cadre de notre politique culturelle. Nous devons, évidemment, avoir une vigilance particulière pour nos partenaires et demandons le maintien de leur financement.

Cependant, nous souhaitons que le département puisse également accompagner de manière exceptionnelle les acteurs culturels qui ne bénéficient pas – ou plus – de son soutien : collectifs artistiques, compagnies, résidences, galeries et musées associatifs, événements et manifestations annulées et non reprogrammables mais aussi petites scènes privées impactées.

Plusieurs collectivités, le Département de Loire-Atlantique par exemple, ont d’ores-et-déjà débloqué des moyens (un fonds exceptionnel de 2 millions d’euros) qu’il mutualise avec les intercommunalités et la région pour venir en aide aux structures.

Nous pourrions adopter un modèle similaire dans le Nord afin de participer pleinement à la relance et conforter le secteur culturel qui est une véritable richesse pour notre département.