Protection de l’enfance dans le Nord : retour sur le rapport de la Mission d’information et d’évaluation !

Mots-clés : , , ,

Le Conseil départemental a pris connaissance ce lundi 03 février du rapport de la Mission d’information et d’évaluation que nous avions demandé avec le groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Apparentés sur la politique de protection de l’enfance dans le Nord.

Comme cela a pu être rappelé, même s’il existe un contexte national sensible et des responsabilités au niveau de l’État, cela n’exonère en rien le Département du Nord de ses propres responsabilités. D’autres Départements comme la Gironde ont ainsi démontré ces dernières années leur volontarisme en la matière et leur capacité à innover. 
 
Les travaux menés au sein de la MIE ont ainsi permis de mettre en lumière les nombreuses décisions politiques prises depuis 2015 qui ont accélérées la dégradation de la situation en matière de protection de l’enfance dans le Nord.

Ce rapport doit donc susciter une prise de conscience collective et contribuer à faire évoluer la politique départementale afin de mieux répondre aux grands enjeux que sont la défense coûte que coûte de l’intérêt supérieur de l’enfant, la stabilisation des parcours des enfants au sein du dispositif de l’aide sociale, la lutte contre toutes les violences notamment dans les établissements, l’amélioration des conditions de travail au sein du service social départemental, la prévention des sorties sèches pour les jeunes majeurs sortants de l’aide sociale ou encore la prise en compte de la spécificité des Mineurs Non Accompagnés.
 
Avec 120 propositions, la Mission d’information et d’évaluation que nous avions réclamée a été utile. Elle a permis de reprendre de nombreuses préconisations.

Naturellement, ces propositions ne doivent pas rester lettre morte. Les élu-es de notre groupe seront particulièrement vigilants à son devenir et à l’évolution de la situation au cours des prochains mois.

Vous pouvez retrouver ci-dessous l’intervention de Virginie Varlet lors de la séance plénière.