« Primes covid-19 » pour les secteurs de l’autonomie et de l’enfance : le Département n’est pas à la hauteur de l’engagement de ceux qui ont œuvré en première ligne !

Mots-clés : , , , ,

La période de confinement a permis de mettre en lumière l’ensemble des personnes qui travaillent en première ligne, et ce, dans des conditions de travail souvent difficiles.

Sans aucun doute, les personnels des secteurs de l’autonomie et de la protection de l’enfance ont été en première ligne au cours de cette période.  

Concernant les EHPAD, la question du versement de la prime « covid-19 » est réglée puisqu’elle sera directement assurée par l’État avec un montant à hauteur de 1 500€. 

Concernant la situation des services d’aide à domicile (SAAD), nous nous félicitons d’avoir enfin été entendu sur la revalorisation de la prise en charge départementale horaire. Les SAAD bénéficieront ainsi d’une revalorisation de 1€ avec des nouveaux tarifs de 22 € pour le mode prestataire, 14,73 € pour le mode mandataire et 12,10 € pour l’emploi direct APA.

Néanmoins, le montant de la prime qui sera octroyé aux personnels des SAAD n’est pas à la hauteur de leur engagement. Alors que dans le Pas-de-Calais, le Département assurera le versement d’une prime de 1 500€, le Nord propos un plafond à 1 000€ et un montant moyen de 515 € par salarié. Rappelons au passage la dureté des conditions de travail, la faiblesse des salaires dans cette branche et les difficultés réelles de recrutement pour faire face aux besoins.

Concernant les établissements sociaux et médico-sociaux du champ de l’enfance, là où nous aurions souhaité une prime généralisée de 1 000€ en direction des salariés, le Département propose le versement d’une prime d’un montant moyen de 500€ avec un plafond à 1 000€. Là encore, nous jugeons que cela n’est pas à la hauteur.

Enfin, concernant les Assistants familiaux, nous étions intervenus lors de la séance plénière du 24 avril dernier pour dénoncer le faible montant de la prime proposée. Elle était alors de 250€. Sur ce point, le Département a décidé de réajuster le tir en proposant de revaloriser cette prime de 250€ pour atteindre 500€, puis d’ajouter 250€ supplémentaires pour les ASFAM accueillant plus de 2 enfants et 250€ pour les ASFAM prenant en charge un enfant porteur d’un handicap. En conséquence, la majorité des ASFAM du Nord toucheront une « prime codid-19 » de 500€ à 750€ alors que dans le Pas-de-Calais, la majorité des ASFAM toucheront une prime allant de 750€ à 1 000€. Là encore, nous aurions souhaité que le Département soit plus généreux. Nous aurions ainsi proposé en plus de la prime de base de 500€, un complément de 250€ par enfant supplémentaire dans le respect du plafond des 1 000€ et une valorisation des assistants familiaux ressource.