Prime « covid-19 » aux agents départementaux : des montants faibles et peu d’éligibles

Mots-clés : , , , , ,

Le Gouvernement a pris des dispositions réglementaires pour que les collectivités puissent verser une prime exceptionnelle à leurs agents. Le décret évoque des notions assez vagues, pas de critères et laisse finalement la main aux collectivités pour juger de la manière la plus pertinente d’octroyer une prime à leurs agents. 

Or, le Département du Nord a décidé de rester sur une vision très restrictive. 

La prime ne s’adressera qu’aux agents ayant manifestement un surcroit de travail, sans que l’on sache précisément comment cette notion sera évaluée, au risque de tomber dans l’arbitraire. 

Il est ainsi prévu 330€ pour les agents intervenus majoritairement en télétravail, 660€ pour ceux intervenus majoritairement sur site et 1000€ pour ceux intervenus majoritairement au contact du public. 

La libre appréciation de ces critères risque d’entrainer des situations d’injustice, des frustrations et des traitements inégalitaires parmi les collaborateurs du Département. 

Par ailleurs, as-t-on d’ailleurs une idée du nombre d’agents concernés et pour quels montants ? En séance plénière, la réponse du Vice-Président a été claire : non !

D’autres collectivités ont opté pour des critères plus objectifs et moins exposés à la contestation.

Le Département du Pas-de-Calais a, par exemple, décidé de reconnaitre l’engagement professionnel de l’ensemble des agents qui ont travaillé au cours de la période. Les montants en jeu sont également plus généreux. 

Les agents ayant travaillé pendant la période de confinement bénéficieront ainsi de 200€, 400€ ou 600€ selon la durée de travail. Les agents en présentiel auront droit à une majoration de 10€ par jour avec un plafond de 1000€. 

Nous aurions ainsi aimé que le Département du Nord soit davantage reconnaissant en direction de ses agents. Pour autant, même si nous ne sommes que peu satisfaits, nous avons voté pour cette délibération afin de ne pas priver le peu d’agents concernés de l’octroi de cette prime.