Politique des collèges : quelle ambition départementale ?

L’entrée au collège est une étape charnière dans la vie des enfants. Afin de favoriser la réussite de tous les jeunes, la qualité des conditions de travail au collège doit être une priorité.

En 2014, la majorité de gauche avait lancé le projet « collège du 21ème siècle » qui prévoyait sur la période 2014-2020 13 opérations neuves et réhabilitations avec des projets exemplaires sur le plan environnemental. En outre, le Département du Nord s’était lancé dans le dispositif « collège numérique » d’équipement informatique. Nous avions également travaillé sur la qualité des repas servis dans les demi-pensions avec « l’assiette durable ». Enfin, le « Projet Educatif Global Départemental » en voie de généralisation dans l’ensemble des établissements offrait aux collèges des moyens pédagogiques supplémentaires.

Depuis 2015 et le changement de majorité départementale, les moyens budgétaires et l’ambition politique se sont rétrécis : les dotations pédagogiques aux collèges ont été divisés par deux,

  • les crédits pour l’équipement numérique des établissements sont limités,
  • l’entretien des collèges est en voie de privatisation sans évaluation en termes de qualité de service,
  • les aides aux collégiens comme la bourse départementale ont été supprimés ou ont diminué,
  • seulement 5 reconstructions ou réhabilitations vont être réalisées sur toute la durée du mandat 2015-2021 dans le Nord contre 3 à 4 collèges par an dans le Pas-de-Calais.

Le mandat se termine en mars 2021. Il est toujours temps pour la majorité départementale de droite d’inverser la vapeur et de réinvestir des moyens supplémentaires pour les collèges.

Didier MANIER

Président du Groupe Socialiste, Radical et Citoyen