Nos engagements pour faire vivre la démocratie participative et la citoyenneté dans le Nord

Le Département est déjà fortement engagé sur le terrain de la démocratie participative. La crise économique qui frappe durablement les Etats de l’Union Européenne fait peser le doute sur l’efficacité, voire même la légitimité de l’action politique. La difficulté à régler les problèmes posés par la crise, l’accroissement des inégalités, éloigne les citoyens de l’action politique, favorise l’abstention et la radicalisation des points de vue. Cette situation appelle un renouvellement des formes d’expression démocratique, dans lesquelles les citoyens sont davantage associés à la construction de l’action publique et à son contrôle.

 

La démocratie participative peut être un acteur de ce renouvellement en rapprochant les citoyens de la décision politique, en proposant des formes d’expression qui associent étroitement les citoyens à la délibération et au contrôle de l’action publique.

 

Dés 2011, la Majorité départementale a proposé la mise en œuvre d’une démarche de démocratie participative avec pour objectif d’associer les citoyens à l’élaboration des politiques de la collectivité. Elle s’est aussi efforcée de rendre compte en toute clarté des actions menées et de leurs résultats. Un bilan de mi-mandat a été effectué, au cours de six rencontres territorialisées. Chaque année, l’assemblée départementale, au cours du Débat d’Orientation Politique, a pu délibérer sur les engagements réalisés et ceux à conduire. Il s’agit à l’avenir d’approfondir cette démarche de démocratie participative ; la majorité départementale s’y engage.

 

C’est pour que la démocratie soit vivante et son fonctionnement partagé et compris de tous que nous serons attentifs à :

 

  • Conforter la dynamique des Ateliers Citoyens Départementaux qui permettent chaque année de co-construire une grande politique publique avec les Nordistes. En 2015, le thème retenu est la Promotion de l’égalité et la lutte contre les discriminations.

 

  • Généraliser les Conseils Cantonaux de Concertation en les dotant de véritables moyens de fonctionnement et d’un budget participatif permettant de soutenir les projets associatifs. Une réunion annuelle de l’ensemble des Conseillers cantonaux sera mise en place afin qu’ils puissent bénéficier d’un meilleur accompagnement et d’une formation leur permettant d’appréhender les politiques menées à l’échelle départementale.

 

  • Instituer une saisine automatique des Conseils Cantonaux de Concertation pour les projets structurants intéressant le canton tels que les routes ou les collèges.

 

  • Expérimenter le droit d’interpellation populaire qui permettra aux Nordistes d’interpeller le Conseil départemental sur un sujet qui les préoccupe et de voir figurer ce sujet à l’ordre du jour d’une session de l’Assemblée départementale si un certain seuil de signature est atteint. Les demandes d’interpellation seront déposées sur le site internet du Département et mises en ligne pour une durée d’un an. Toutes les personnes majeures et habitant le département auront la possibilité de la signer.

 

  • Faire du site jeparticipe.lenord.fr un forum virtuel global permettant l’expression des citoyens sur les politiques du Département et bénéficiant d’une véritable animation.

 

Développer un réseau de référents pour renforcer la culture de la participation dans la construction des politiques publiques. La démocratie participative sera inscrite dans le plan de formation de la collectivité.