Manque d’effectifs : soutenons nos Pompiers !

Mots-clés : , , , , , ,

GADAUTIntervention d’Henri Gadaut lors du Conseil d’administration du SDIS, le 27 juin 2017

Monsieur le Président, Monsieur le représentant du Préfet,
Mes chers collègues, Messieurs les représentants du personnel,

Nos collaborateurs du service départemental d’incendie et de secours de notre département sont en grève.

Les pompiers du Nord revendiquent prioritairement un renfort des effectifs pour :
– assurer les secours aux personnes optimal,
– préserver les biens personnels des nordistes,
– préserver les bâtiments industriels qui font notre économie départementale et assurent l’emploi des personnes qui ont la chance d’en avoir.

Nous reconnaissons à longueur d’année leur professionnalisme et leur dévouement.

Notre groupe donne raison à leur revendication au vu des conditions dégradées dans lesquelles ils travaillent et de la croissance continue du nombre d’interventions ces dernières années.

En effet, le rapport d’inspection de la DGSCGC (direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise) rattachée au ministère de l’intérieur que vous aviez sollicité stipulait que l’effectif théorique devait être de 2146 pompiers à minima.

Qu’en est-il à ce jour?

Vous avez prévu 60 embauches en 2017 au vu du bilan 2016 qui attestait une situation dégradée trop flagrante !

Ils seraient 2080 en comptant la vingtaine des nouveaux recrutés à ce jour, c’est à dire ce qui correspond aux effectifs que nous avions en 2009.

Les 40 embauches supplémentaires prévues sont en cours de recrutement et ne seront opérationnels qu’en fin d’année. A cela s’ajoute les nombreux départs pour mobilité ou retraite en 2017.

Notre groupe vous demande monsieur le Président, d’arrêter cette spirale de diminution des effectifs qui engendre des départs d’intervention en situation dégradée, des départs retardés ou non conforme comme cités hier soir en CCDSPV.

Dans l’urgence, il est aujourd’hui nécessaire d’une part de procéder au remplacement de l’intégralité des départs à la retraite et des mobilités prévus en 2017 et d’autre part de recruter en plus les 30 pompiers manquants à ce jour selon le rapport de la DGSCGC.

Je vous remercie monsieur le Président, mes chers collègues de votre écoute.

Article paru dans La Voix du Nord le 26 juin 2017 : Les pompiers manifestent ce mardi dans le centre-ville pour obtenir des moyens