Insertion : halte aux dérives !

Mots-clés : , , , ,

Cette tribune a été publiée dans le magazine Le Nord du mois de juin 2018. 

Au niveau national, le nombre d’allocataires du RSA a diminué depuis 2016 de 4,3 %. Le Nord ne fait ni mieux ni moins bien. Le département suit la même tendance.

Au début du mandat, la majorité départementale de droite a repris les mesures du Plan départemental « Objectif Emploi » voté en 2013 lors du précédent mandat : développement de plateformes emploi, partenariats économiques, clauses d’insertion dans les marchés publics départementaux afin de proposer des heures de travail aux allocataires ou encore recrutement de contrats aidés.

Pour autant, le bilan de la droite et de la gauche diffère. Depuis 2015, la majorité départementale de droite a acté des désengagements qui pénalisent les personnes en démarche d’insertion :

– suppression des financements accordés aux Missions locales qui suivent les jeunes à la recherche d’un emploi alors que 30 % des allocataires du RSA dans le Nord ont moins de 30 ans,

– baisse des aides aux associations caritatives type Banque Alimentaire, Restos du Cœur ou Secours Populaire qui accompagnent les plus précaires,

– diminution des actions d’accompagnement social en matière de santé ou de mobilité,

– politique de sanction et de stigmatisation des allocataires,

– absence de mobilisation pour l’accès aux droits des publics les plus fragiles.

Didier MANIER

Président du Groupe Socialiste, Radical et Citoyen