Déploiement du Très Haut Débit : l’avancée du projet

Le délégataire en charge de la construction et de l’exploitation du réseau de Très Haut Débit vient d’être désigné. Il s’agit du groupe Axione / Bouygues Energies qui a 6 ans pour couvrir intégralement en très haut débit les territoires de la région d’ici 2022 ; avec de l’avance sur l’échéance annoncée initialement qui était 2025.

Il faut rappeler que c’est notre majorité départementale de gauche qui s’était engagée dans le déploiement du très haut débit dès le mois de décembre 2013. Il faisait partie des grands projets structurants au même titre que la réalisation du Canal Seine Nord Europe, le doublement du métro de Lille ou les contournements de Valenciennes et du Cateau-Cambrésis.

Le syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62, présidé par Patrick Kanner, a été créé afin de porter ce projet de très haut débit dans la région et d’équiper en fibre optique l’ensemble des territoires d’ici 2025.

La zone privée couverte par les grands opérateurs représente 388 communes et 79% des habitants. Cependant, l’enjeu est d’aider les collectivités à investir dans les zones non couvertes pour éviter une nouvelle fracture numérique.

L’Etat, à travers le plan « France Très Haut Débit » a apporté une enveloppe de 181 millions d’euros pour le développement du réseau « THD » dans notre région. Ce sont les opérateurs et les collectivités locales du Nord Pas-de-Calais qui assumeront le reste des investissements nécessaires à la réalisation du projet. 1 200 emplois directs vont être mobilisés pour la réalisation de ces nouveaux réseaux fibre optique.