capture-decran-2016-09-30-a-15-16-55

Découvrez le livre noir de la droite départementale 2015-2016

Mots-clés : , , ,

« Le Département est toujours vivant ! » a affirmé le président du Conseil départemental du Nord en conférence de presse.

Etre vivant, c’est important, c’est la première des conditions pour agir.

Se pose ensuite la question du sens que l’on souhaite donner à sa vie. Si l’on se réfère aux termes de la présentation que l’institution départementale fait de ses politiques sur internet, la vie du Département a un sens très fort, un sens fait d’engagement solidarité, d’ambition jeunesse, de liberté mobilité, d’émotion culture, de passion sport, de Nord citoyen….

Mais derrière le discours, le scénario quotidien est celui d’un désengagement avéré des politiques de solidarité, d’un désengagement de l’aide sociale à l’enfance, de l’aide aux personnes âgées et handicapées, d’un désengagement dans les domaines de la culture et du sport.

Si l’on gratte un peu la surface, on découvre les points noirs qui entachent le tableau : 155 millions d’euros de coupes budgétaires sur deux ans, explosion du taux de la taxe sur le foncier bâti (+25,7% en 2016), 100 millions d’euros supplémentaires à ponctionner sur les foyers nordistes en dépit de la promesse électorale de ne pas augmenter la fiscalité.

Le Groupe Socialiste, Radical et Citoyen du Département du Nord a recensé les nombreux désengagements touchant de près au quotidien des Nordistes dans le cadre de l’ensemble des politiques départementales depuis le début du mandat.

Vous trouverez ci-dessous l’opuscule que nous publions, que la sombre réalité et l’avenir en point d’interrogation nous ont conduit à intituler « le Livre noir de la droite départementale ».

Bonne lecture !

TELECHARGER LE LIVRE NOIR AU FORMAT PDF