Fresques_espace_jeunes_maison_de_quartier_de_Bellevue_2_

Clubs de prévention : des baisses réelles bien supérieures aux baisses annoncées !

Mots-clés : , , ,

MARTIN-Name 56Par Françoise Martin, Conseillère départementale du canton de Villeneuve d’Ascq

Les clubs de prévention agissent auprès des jeunes les plus en difficulté. Ils interviennent dans la prévention des addictions, les problèmes d’hébergement, de cohabitation avec les parents, les problèmes d’emploi, de scolarité et de formation. Ils réalisent un travail de fond permettant la mise en place d’actions culturelles, artistiques ainsi que des groupes de parole.

Le 17 décembre dernier, la droite avait décidé de diminuer de 5% les subventions allouées aux clubs de prévention pour 2016.

Comme l’a démontré Françoise Martin à l’occasion des questions d’actualité en Séance Plénière du 13 juin, les structures subissent aujourd’hui un désengagement bien supérieur de la part du Département qui est leur seul financeur.

L’Association d’Education et de Prévention (AEP) qui œuvre à Roubaix et Fourmies, va devoir digérer en 2016 une baisse de près de 20% pour son antenne de Roubaix et de 13% pour son antenne de Fourmies. Avancé, situé à Villeneuve d’Ascq, doit boucler un budget qui subit une baisse réelle de 14,94% entre 2015 et 2016, trois fois supérieure aux moins 5% annoncés.

Le mode de calcul des subventions – basé sur le budget retenu par les services départementaux et non les charges nettes réelles des structures – va pénaliser gravement les associations, leur équilibre financier, leurs emplois et les actions qu’elles mènent auprès des jeunes en difficulté.

Seule réponse de Doriane Bécue, Vice-Présidente charge de l’enfance et de la famille ?

Une fin de non recevoir.

Trois jours après la Séance Plénière du 13 juin, La Voix du Nord publiait un article sur l’Association d’Education et de Prévention de Roubaix et Fourmies déplorant le « silence radio » de la Vice-Présidente en charge du dossier.