Changer de logiciel !

Mots-clés : , , , ,

Édito de Didier Manier, Président du groupe socialiste, radical et citoyen

Avec la crise du Covid-19, les citoyens ont largement pris conscience de notre fragilité collective face aux risques sanitaires, écologiques, climatiques qui pèsent sur notre santé et notre sécurité.

La crise a bousculé des repères.

Certains responsables politiques ont découvert ou redécouvert les vertus du service public et l’importance de certains métiers devenus, soudainement, beaucoup plus visibles à l’image du travail des infirmiers, des personnels des maisons de retraite, des éboueurs, des caissiers, des travailleurs sociaux et des fonctionnaires.

La crise a également bousculé certaines croyances.

L’histoire donne ainsi raison à ceux qui ont toujours défendu le rôle de la puissance publique et de l’État providence, l’intervention et la capacité d’investissement des collectivités locales.

La lutte contre le Covid-19 ne se fera pas avec les vieilles recettes économiques du passé que sont le recul de l’État, la fragilisation financière des collectivités, la dérégulation à outrance, le désendettement à marche forcée ou les coupes budgétaires qui nous affaiblissement collectivement.

Nous ignorons de quoi sera fait le « monde d’après ».

Il sera davantage résilient si et seulement si nous nous engageons vraiment pour la transition écologique, le renforcement de nos services publics et la lutte contre les inégalités. Le monde d’après sera plus digne si et seulement si la justice sociale et la solidarité reviennent au cœur de notre logiciel.