A la une

Prime « covid-19 » aux agents départementaux : des montants faibles et peu d’éligibles

Le Gouvernement a pris des dispositions réglementaires pour que les collectivités puissent verser une prime exceptionnelle à leurs agents. Le décret évoque des notions assez vagues, pas de critères et laisse finalement la main aux collectivités pour juger de la manière la plus pertinente d’octroyer une prime à leurs agents.

Or, le Département du Nord a décidé de rester sur une vision très restrictive.

« Primes covid-19 » pour les secteurs de l’autonomie et de l’enfance : le Département n’est pas à la hauteur de l’engagement de ceux qui ont œuvré en première ligne !

La période de confinement a permis de mettre en lumière l’ensemble des personnes qui travaillent en première ligne, et ce, dans des conditions de travail souvent difficiles.

Sans aucun doute, les personnels des secteurs de l’autonomie et de la protection de l’enfance ont été en première ligne au cours de cette période.

« Covid-19 » : nos priorités politiques face à la crise !

Un débat a été organisé en séance plénière le 29 juin dernier sur la mobilisation du Département face à la crise du Covid-19. Didier Manier est intervenu pour présenter nos priorités politiques et nos propositions d’actions.

SDACR : la nouvelle feuille de route des sapeurs-pompiers dans le Nord

Lundi 29 juin, le Conseil départemental a examiné la révision du Schéma départemental d’analyse et de couverture des risques (SDACR). Henri Gadaut est intervenu pour soulever les principaux objectifs et défis au cours des années à venir.

Covid-19 : quelle relance économique ?

La Séance Plénière du 29 juin a permis à Martine Filleul d’intervenir sur la mobilisation du Département dans le chantier de la relance économique. Une urgence pour notre territoire.

Compte Administratif 2019 : changer de trajectoire budgétaire

A l’occasion du débat sur le Compte Administratif 2019, Bertrand Ringot est intervenu sur la trajectoire budgétaire de la collectivité depuis le début du mandat et sur la nécessité pour la majorité départementale, dans le contexte actuel, de revoir complétement ses objectifs devenus totalement obsolètes.