Allocataires du RSA : la droite départementale stigmatise et punit la pauvreté !

Tribune parue dans le magazine Nord le Département décembre 2016 – janvier 2017

Dans le cadre de la politique de « lutte contre la fraude », la majorité de droite a instauré des peines administratives contre les allocataires du RSA allant jusqu’à la radiation.

Attention, il ne s’agit pas de sanctionner ceux qui fraudent, qui trichent ou qui escroquent le système de solidarité comme le faisait l’ancienne majorité. Non, il s’agit de sanctionner les allocataires du RSA qui ne sont ni suivis par les services sociaux départementaux ni inscrits à Pôle Emploi.

Au nombre de 45 000 dans le Nord, ces allocataires non inscrits à Pôle Emploi ne sont pas tous déméritants. Certains cherchent du travail par eux-mêmes. Beaucoup, en réalité, sont découragés à l’instar des chômeurs de longue durée qui ont déjà fait de nombreux stages et formations sans débouchés vers un emploi durable. Ils devraient être remobilisés et bénéficier d’un accompagnement adapté afin de résoudre prioritairement leurs difficultés de santé, de mobilité ou de formation. Or, la droite a choisi de baisser drastiquement les crédits dédiés à l’insertion sociale.

La droite n’est pas dans le suivi et l’accompagnement des allocataires du RSA. Elle est dans la défiance et la sanction. Ce n’est pas cette politique qui permettra aux plus démunis de sortir de l’exclusion et de retrouver, à terme, un emploi.

Didier Manier
Président du Groupe Socialiste, Radical et Citoyen