Politique de l’éducation : une priorité nationale en régression budgétaire dans le Nord !

Tribune parue dans le magazine Nord le Département août – septembre 2016

La hausse est historique. Le budget de l’Etat consacré à l’éducation, la recherche et l’enseignement supérieur va s’accroître de 3 milliards d’euros en 2017. Il s’agit de la plus forte augmentation de budget annoncée par le Gouvernement afin de confirmer la priorité donnée à l’avenir de la jeunesse de notre pays.

Au Département du Nord, que fait la majorité de droite pour la politique de l’éducation et des collèges ? Depuis le début du mandat, elle se désengage :

  • – suppression du Projet Educatif Global Départemental,
  • – baisse de 50% des dotations pédagogiques aux collèges,
  • – suppression des bourses attribuées aux élèves les plus en difficultés,
  • – fin de la gratuité du transport des collégiens en milieu urbain financée par le Département.

Dans le Nord, le budget départemental pour l’éducation et les collèges a même diminué entre 2015 et 2016 : une régression inédite !

La droite inflige une double peine aux habitants du Nord : elle diminue les moyens accordés à l’éducation et aux collèges mais elle augmente de plus de 25% la taxe foncière des contribuables nordistes !

Cette augmentation brutale de l’impôt départemental va générer une recette supplémentaire de 100 millions d’euros dont une partie aurait pu être réinvestie pour l’avenir des collégiens. C’est une question de choix politique. Dans le Nord, la droite a choisi de faire plus d’impôts pour moins de solidarité !

Didier Manier
Président du Groupe Socialiste, Radical et Citoyen